PIERRE JUFFET

Pierre JUFFET, Pierrot pour ceux qui l'ont connu, est né le 8 octobre 1920 à Charly, de Noël JUFFET, boulanger, et de Rosita CABANNE, seconde épouse de Noël JUFFET. Pierrot poursuit sa vie de petit garçon de Charly : il fréquente l'école communale, est enfant de chœur à l'église. Il travaille sans doute à la boulangerie avec son père. Pierrot est un adolescent gentil, timide, affectueux envers les enfants. En 1939, il s'engage. Son père décède en 1940. Prisonnier en Allemagne, Pierrot s'évade et en avril 1942 arrive à Charly épuisé, affamé, s'étant nourri de légumes crus, marchant la nuit, se cachant le jour. Dès mai 1942, il rejoint l'armée d'Afrique du Nord. On ne le reverra plus à Charly. C'est au Monte Mainarde que Pierrot est tué. Le 16, le Pantano est pris et la Mainarde est enlevée le 28 après de durs combats, un très grand courage et une abnégation totale. Bien sûr, ils ont réussi en 3 semaines d'hiver ce que les précédents n'avaient pas réussi en 3 mois d'un automne agréable, mais morts et blessés jonchent le sol parmi lesquels Pierrot, Pierre JUFFET.

 

De Pierre JUFFET, Pierrot, il reste à Charly les plaques d'une rue, la tombe familiale, quelques photos, des souvenirs racontés par ceux de son âge et son nom gravé sur le monument aux morts avec les noms des autres tués de la guerre 1939-1945 : Marius ARNAUD, Francisque CHEVRON, Marcel PAUZE Marcel et  Pierre JUFFET.

Le 7 octobre 1945, sur proposition du maire, M. REDON, le conseil municipal décide de nommer «rue Pierre Juffet » la rue qui jouxte la boulangerie JUFFET, sa maison familiale en hommage à la mémoire de ce jeune homme qui a donné sa vie pour la France.