LE PAVILLON HYDRAULIQUE

En mai 1698, Melchior Philibert obtient du Seigneur de Charly, Antoine de Serre, la permission de creuser dans le chemin "allant de l'église de Charly à Vernaison" (actuelle rue de la Maçonnière) "pour la recherche des eaux qui lui sont nécessaires pour l'ornement de sa maison de Charly"

Ces eaux sont captées dans le quartier des Ferratières, plus au sud. Un réseau de canalisations souterraines permet l'adduction des eaux.

 

L'année suivante, en 1699, Melchior Philibert fair construire un élégant pavillon reposant sur une butte de terre dissimulant sur un côté, un puit de réception des eaux captées, équipé d'un système de pompage à piston. 

Celui-ci est activé par un système hydaulique, manège (roue dentée, alors mue par traction animale, pignon et arbre de transmission) situé sous la terrasse. L'eau pompée est refoulée sous une citerne voûtée située sous le pavillon. 

Cette citerne peut ensuite, par pression et gravité, distribuer l'eau à travers un réseau de canalisations enterrées dans le domaine.